Hervé Charton, artisan de théâtre

Comédien, improvisateur, metteur en scène, auteur, chercheur, pédagogue...

Accueil > Enseignement > Pratique théâtrale > Intelligences de la scène 2

Voix, corps, espace et mouvement

Intelligences de la scène 2

Stages à l’Improvidence

mercredi 5 novembre 2014, par Hervé Charton

L’improvidence, premier théâtre dédié à l’improvisation théâtrale, a ouvert ses portes en octobre 2014. J’ai le plaisir d’y animer un certain nombre de stages, de perfectionnement pour amateurs éclairés ou professionnels, ou d’initiation.

Stage du 15 et 16 novembre 2014.

Savez-vous que notre intelligence est multiple ?

Si l’école glorifie les intelligences liées aux maths, la logique et la parole, le chirurgien, le danseur, l’artisan, le sportif développent une intelligence du corps et du mouvement ; l’architecte, le peintre, le géographe ou le pilote font appels à leur intelligence spatiale ; le psychologue, l’enseignant, le commerçant ont besoin d’une intelligence sociale, et le musicien, le mécanicien doivent trouver un sens dans le rythme et les sons.

Quand nous travaillons l’improvisation, nous mettons spontanément l’accent sur la parole et les émotions. Mais le langage théâtral est plus riche et complexe : l’espace, le rythme, les objets, les corps, les mouvements, les sons, tout ce qu’on entend souvent par « mise en scène », racontent leurs propres histoires, et celles-ci entrent parfois en contradiction avec ce qui est dit.

Comment développer ces intelligences de la scène ?

D’abord en mettant en veilleuse la logique et le verbal.
Ensuite en écoutant.
Tout est déjà là. Votre cÅ“ur battant donne un tempo ; votre équilibre amorce un mouvement ; les lumières, le sol, les murs, les accessoires ou les éléments de décor donnent des couleurs et des intensités qui vous émeuvent, des lignes et des courbes dans lequel votre corps se fond ; l’espace autour de vous vous dit quoi faire, les gens autour de vous disent quand le faire.

Développer ces intelligences de la scène, c’est acquérir un vocabulaire physique et sensoriel pour s’entraîner à voir son environnement avec toujours plus de détail ; c’est aller chercher en soi un sens primitif du rythme, de l’espace, du mouvement, de son propre corps ; c’est s’ouvrir à une philosophie du jeu qui dit : « ne force rien, laisse-toi porter ».

Durant ces deux journées, nous travaillerons beaucoup à partir du corps, et du corps dans l’espace. Alternant des exercices uniquement physique pour développer une sensation de soi, très intime, à la recherche d’une justesse du jeu, et du travail de scène pour mettre en pratique immédiatement ce que nous aurons expérimenté, nous nous entraînerons à développer nos intelligences masquées, qui font que l’improvisation est un art de l’humain tout entier.


Voir en ligne : Informations et inscriptions sur le site de l’Improvidence

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)