Hervé Charton, artisan de théâtre

Comédien, improvisateur, metteur en scène, auteur, chercheur, pédagogue...

Accueil > Enseignement > Pratique théâtrale > Enquêter sur les personnages

Scrutation et pas de mulet

Enquêter sur les personnages

Stages àl’Improvidence

mercredi 5 novembre 2014, par Hervé Charton

L’improvidence, premier théâtre dédié àl’improvisation théâtrale, a ouvert ses portes en octobre 2014. J’ai le plaisir d’y animer un certain nombre de stages, de perfectionnement pour amateurs éclairés ou professionnels, ou d’initiation.

Stage du 22 novembre 2014.

Deux improvisateurs se rencontrent sur scène. Qui ils sont, où ils sont, ce qu’ils sont l’un pour l’autre, àquel moment cela se passe, rien n’est donné àl’origine : tout ceci va se construire, pas àpas, àtravers l’improvisation, àtravers la parole et le geste. Contrairement àce qui se passe dans la vie quotidienne, où les échanges n’engagent souvent pas àgrand chose, sur scène chaque mot, chaque mouvement, chaque regard ou position est un indice, dans cette passionnante enquête identitaire : qui suis-je pour l’autre ? Qui est-il pour moi ? De quoi suis-je coupable envers lui, ou innocent ? L’improvisateur le découvre, en même temps que le public, dans le comportement de son partenaire de jeu.

Tout en travaillant sur la spontanéité et dans une ambiance détendue, nous allons prendre le temps de scruter.
La scrutation peut être une pratique sexuelle de myopes.
Scruter, c’est observer attentivement quelqu’un ou quelque chose pour découvrir ce qui s’y cache et ce qui peut agir sur moi. Qu’est-ce que la présence d’une veste sur un banc m’apprend sur l’endroit où se trouve le banc, sur le propriétaire de la veste, sur le jour où nous sommes ? Et d’abord, un banc de pierre, de bois ou en métal ? Une veste de costume, une veste en cuir ou en jean ? D’homme ou de femme ? Jetée ou soigneusement pliée ?
Scruter c’est apprendre àpréciser toujours plus les éléments du contexte dans lequel va se dérouler l’histoire, non pour le plaisir stérile du détail, mais pour ouvrir de nouvelles voies et enrichir son improvisation.
Comme une graine se déplie progressivement pour faire apparaître l’arbre, scruter c’est apprendre ce cheminement organique par lequel l’improvisation se déploie àpartir de son origine sans rien avoir àlui ajouter d’artificiel.

Ce stage peut donc s’adresser àdes débutants, car nous y poseront des bases essentielles pour l’improvisation et la création théâtrale, comme àdes improvisateurs plus aguerris qui souhaiteraient prendre le temps de reprendre àla racine certaines notions fondamentales.


Voir en ligne : Informations et inscriptions sur le site de l’Improvidence


Cet enseignement s’inspirera beaucoup de la théorie développée par Alain Knapp. Pour plus d’informations sur Alain Knapp, voir le résumé de ma thèse.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)