Herv Charton, artisan de thtre

Comdien, improvisateur, metteur en scne, auteur, chercheur, pdagogue...

Accueil > Recherche / critique > Critique > Les Trois coups > La gaie dprime

Les Trois Coups

La gaie dprime

Ivanov, Thtre de la Tempte Paris

lundi 29 septembre 2008, par Herv Charton

Difficile, pourrait-on croire, de s’enthousiasmer sur l’histoire d’un dpressif au milieu d’une socit moribonde qui s’ennuie. Et pourtant quand on convoque pour la raconter autant de talent, force est de s’enthousiasmer. Car texte, mise en scne, comdiens, dcor, costumes, lumires, ambiance : tout conspire au pur plaisir de thtre.

Lorsque le mdecin Lvov annonce Ivanov que sa femme, Anna, est atteinte de la tuberculose et qu’elle a besoin de faire une cure en Crime, celui-ci marmonne qu’il y faut des moyens, esquive, et part chez Lebedev. Jadis gentil, fougueux et brillant, rompu l’exercice de l’conomie moderne, le voici sans le sou, angoiss, sans amour, malheureux sans comprendre pourquoi.

Tchekhov sait en matre dpeindre la maladie impntrable dont Ivanov est atteint. Dpression, ennui, ou mlancolie, quel que soit le nom qu’on lui donne, elle est impossible regarder, encore moins aimer. La donner voir sur une scne de thtre relve de la folie pure. Or on la regarde ici avec dlectation. Et cet Ivanov apathique, pris dans la critique mordante d’une socit veule et cupide, l’auteur nous le fait tour tour aimer, mpriser, admirer ou plaindre. Son moral dgringole, mais comme le souligne Philippe Adrien, rien n’est plus drle qu’une chute .

Et la grande force de cette mise en scne est de n’avoir pas rang cet homme dans une case, nous permettant de le suivre dans toutes ses nuances. Elle n’est pas non plus, comme d’autres l’auraient cre, axe sur lui, ou sur une interprtation littraire, qui gommerait tout ce que l’criture de Tchekhov, puise au cœur mme de la vie quotidienne, a d’organique. Car c’est vritablement la vitalit de ce spectacle qui tonne, meut et marque. Tous les personnages dbordent d’eux-mmes, ptris dans un caractre affirm, tout entiers de chair. On ressent leur apptit de changement, leur humour, et la vodka dans leur sang. Et tous les comdiens, galit, savent leur donner du souffle et de l’humeur.

Si un certain ralisme est install au premier acte, et de manire gnrale dans la maison d’Ivanov, ce temple de l’ennui et du banal, la mise en scne ne craint pas de jouer avec et de s’en carter avec bonheur, pour crer des images, frappantes de justesse et de vigueur. tmoin : l’ouverture du deuxime acte, dans un ralenti gris et enfum, masques de singe au museau des joueurs de cartes, et l’arrive de la jeune Sacha (Alexandrine Serre, superbe), toute de rouge vtue, dansante et bondissante.

Philippe Adrien et Vladimir Ant, un an aprs la Mouette, elle aussi blouissante, signent l leur deuxime collaboration. La langue qu’ils prtent ces versions franaises de Tchekhov est pour beaucoup dans la russite des spectacles. Vivante, riche quoique sans manirisme, elle joue sur les registres pour offrir aux comdiens une matire raffine, et l’auditeur de l’humour et de l’esprit sans fioritures. Est-elle fidle au texte original ? Sans aucun doute, puisqu’on l’aime.


Ivanov, d’Anton Tchekhov

ARRT/Philippe Adrien • Cartoucherie • Thtre de la Tempte • route du Champ-de-Manœuvre • 75012 Paris

01 43 65 66 54

arrt@la-tempete.fr

www.arrt.fr

Texte franais de Philippe Adrien et Vladimir Ant

Mise en scne : Philippe Adrien

Avec : Scali Delpeyrat, Florence Janas, Thomas Derichebourg, Jean-Pol Dubois, tienne Bierry, Lisa Wurmser, Alexandrine Serre, Olivier Constant, Jana Bittnerova, Julien Villa, Vladimir Ant, et la participation d’milie Lechevalier

Dcor : Jean Haas

Lumires : Pascal Sautelet, assist de Maëlle Payonne

Musique et son : Stphanie Gibert

Sculptures et pantins : Elena Ant

Maquillages : Faustine-La Violleau

Costumes : Hanna Sjödin

Mouvement : Sophie Mayer

Collaboration artistique : Clment Poire

Direction technique : Martine Belloc

Thtre de la Tempte • la Cartoucherie • route du Champ-de-Manœuvre • 75012 Paris

theatre@la-tempete.fr

http://www.la-tempete.fr

Rservations : 01 43 28 36 36 ou en ligne www.la-tempete.fr

Du 23 septembre au 9 novembre 2008, du mardi au samedi 20 heures, dimanche 16 heures

Dure : 2 h 15

18 € | 13 € | 10 € | 9 €

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)