Hervé Charton, artisan de théâtre

Comédien, improvisateur, metteur en scène, auteur, chercheur, pédagogue...

Accueil > Textes > Théâtre > Tango

Pièce de théâtre

Tango

Pièce en un acte

samedi 19 juillet 2008, par Hervé Charton

Dans un bar de Tango, tard déjà, ils sont tous làdepuis un moment. Ils se cherchent, ils se trouvent, ils s’ignorent, se battent ou s’aiment.
Texte intégral.

Distribution :

La Fille, Le Mec, F. (belle jeune femme), Loreleï, Jeff, Le Serveur.

Lecture :

Voici une lecture intégrale (43 minutes) par l’auteur avec les musiques de Giorgio Carnini (composées pour la création en Mai 2004) :

Extrait :

Le Serveur : J’en ai marre de tous ces miteux qui pourrissent dans mon bar il y a la moisissure qui dégouline de leurs oreilles tous les soirs que je peux pas virer parce qu’il faut bien gagner sa vie c’est les miteux qui boivent le plus c’est les miteux qui paient le plus même s’ils n’ont plus rien si pour ça ils doivent vendre la lymphe de leurs femmes leurs gosses et leurs chiens marre de ces cons mais s’ils n’étaient que cons c’est qu’ils sont teigneux c’est qu’on dort plus tranquille et allez dormir sans être tranquille c’est qu’on dort plus point ils sont dangereux ils se battent dans mon bar ils dansent ils se parlent ils se jettent ils s’ignorent et même ça on dirait qu’il le font en montrant les trous qui séparent leurs dents ils me racontent leurs vies que même un poisson-chien n’en voudrait pas mais c’est qu’ils peuvent pas faire autrement s’ils la racontaient pas ce serait comme si elle n’existait même pas pour eux les miteux c’est qu’ils se démènent dans ce vide les miteux sans être foutus d’exploser comme tout le monde c’est que ça te poursuit le vent les miteux l’espoir toujours pareil l’espoir ça fait vivre comme un cancer que l’on soigne alors me déversent leurs vies miteuses et moi j’écoute ça remplit la mienne de chienne de jument de tamagoshi de vie j’écoute parce que j’ai peur des fois que ces cons bourrés par l’alcool que je leur ai vendu ne deviennent agressifs qu’on les écoute pas j’ai peur j’ai la télé moi je suis au courant j’ai vu des enfants immoler leur voisine des voisins fusils àlunettes tirer sur des passants et des passants qui mitraillent tout ce qui bouge tout ce qui vit ou qui court après la vie et se fait rattraper par la mort j’ai vu des lycéens jouer àla marelle avec des grenades et des militaires àla pétanque avec des crânes j’ai vu des voiles mériter des cailloux et des barbes appeler le mortier j’ai vu tout ça je suis au courant je sais que ça arrive et pas qu’aux autres et pas non plus qu’àsoi j’ai le fusil àpompe caché sous le bar faut pas me la faire faudrait pas qu’il y en ait un qui s’avise de me piquer la caisse ou même un demi sirop de pêche je lui atomise le crâne et le trou qu’il entoure en orbite sur Mercure comme un tapis de poussières en chair et en os c’est que je serais dans mon droit légitime défense je serai un héros et même que la police elle viendra me féliciter et m’admirer moi qui n’ai pas eu peur de me cacher derrière un pétard plus gros que le leur et de m’en servir et il y aura la télé les journalistes et les voisins les électrons des tubes cathodiques mes parents morts mes enfants partis et tous les miteux du monde qui me verront et m’applaudiront d’avoir eu la peur si bien tournée la frousse violente et brutale d’avoir occis un des leurs un des miens un de tous autant qu’ils sont grands beaux forts danseurs de tango tel que je fus et tels qu’ils sont et miteux pouilleux merdeux tel que je suis et qu’ils seront beauté charme et succès ne sont plus rien


Vous pouvez télécharger librement ce texte. Il est cependant soumis aux droits d’auteur : toute représentation devra faire l’objet d’une déclaration auprès de la SACD.
Merci de votre intérêt.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)